www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de l'asptt clermont athletisme
Actualités
LE PARCOURS d'une JEUNE TRIATHLETE
Commentez cette actualité
22 Avril 2017 - Pascale Touraille (Coordinatrice de publication)
LE PARCOURS d'une JEUNE TRIATHLETE

Elle a commencé l'athlétisme à l'ASPTT en 2006. Aujourd'hui elle est junior, on la voit peu mais elle participe régulièrement aux cross de la région comme représentante précieuse du club.

S'il est question d'elle aujourd'hui, c'est qu'elle est devenue le 2 avril dernier à Bondouffle Championne de France junior de DUATHLON. C'est une discipline qui combine course et cyclisme. En l'occurrence, il fallait enchaîner 5 km en course à pied, 20 km de vélo puis 2,4 km de course à pied.

Il s'agit de Célia MERLE.

Célia, à 7 ans, tu t'inscris à l'ASPTT section athlétisme. Tu as tout d'abord pratiqué les épreuves combinées comme tous les jeunes qui débutent à l'ASPTT. Puis tu sembles te spécialiser dans le cross. On te retrouve championne départementale de cross POF en 2009. Tu reviens sur le cross en 2016 et deviens Championne Régionale CAF. Pourquoi ne pas être restée sur le cross ou la course hors stade et avoir choisi de te diversifier  ?

Pour être précise, mon parcours est le suivant : je suis issue de la natation que je pratique depuis l'âge de 5 ans. Parallèlement, je faisais quelques compétitions d'athlétisme quand j'en avais l'occasion mais sans préparation spécifique. En effet mon emploi du temps en horaires aménagés « natation »à l'époque ne me permettait pas de suivre des entraînements en plus. Par contre il y a un peu plus d'un an j'ai décidé de m'orienter vers le triathlon dont le duathlon est une des disciplines et voilà pourquoi je me suis mise au cyclisme, discipline nouvelle pour moi que j'ai tout de suite adoptée.

Célia tes études t'ont conduite loin de Clermont-Ferrand. Quelle voie as-tu choisie et pourquoi Montpellier ?

Je suis actuellement en terminale S au lycée Mermoz à Montpellier. C'est un lycée qui présente l'avantage d'offrir des possibilités d'aménagement pour tous les sportifs, aménagement plus adapté que ce que j'avais au lycée de Clermont-Ferrand.

Célia, tu es licenciée au T.C.G 79 Parthenay et tu résides à Montpellier. Comment concilies-tu études et entraînement ? Ton coach est-il (elle) à tes côtés ou bien te donne-t-il (elle) des plans d'entraînement ? Qui sont tes partenaires d'entraînement puisque Parthenay ne trouve pas vraiment à côté de Montpellier ?

Dans le triathlon, il est très courant que l'athlète ne se trouve pas au même endroit que son club de rattachement. Mon coach est à Montpellier, ville qui regroupe de nombreux triathlètes français et même étrangers. Nous nous entraînons donc souvent en groupe pour la partie cyclisme. En ce qui concerne la natation, je suis licenciée au club de Montpellier ( Manuc) et je m'entraîne avec eux. La partie course à pied demande beaucoup d'autonomie et de sérieux.

Célia tu t'imposes aujourd'hui dans une épreuve de duathlon. Ton temps à Bondouffle est de 1h01'59. Qu'est-ce qui prime pour toi : duathlon ou triathlon  ?

Pour remettre les choses dans l'ordre je pratique bel et bien le triathlon et c'est dans cet objectif que j'intègre à mon programme la saison de duathlon, partie intégrante de la fédération de triathlon et non dans l'autre sens.

Célia, que penses-tu de la part de plus en plus importante de la course à pied dans le triathlon et comment fais-tu pour progresser dans ce domaine, Oh combien important pour obtenir des résultats dans cette discipline qu'est le triathlon ?

La course à pied est effectivement très importante et depuis le début de la saison, j'ai d'ailleurs mis l'accent sur cette discipline que je maîtrisais moins. J'ai d'abord analysé mes points faibles et mes défauts quand je courais. J'ai pris conscience qu'il me manquait de la force et une vitesse de pointe. Pour pallier à cela, j'ai intégré une séance (voir 2) de musculation ainsi qu une séance de course à pied sur la piste. Toujours dans le but de progresser, j'ai fait la saison de cross sans préparation spécifique et parfois même fatiguée !

Célia, il va être difficile de ne pas parler de ta sœur Audrey qui a participé au triathlon des Jeux Olympiques de Rio en 2016. On sait que pour des raisons de santé elle a dû ralentir ses entraînements. Est-elle un exemple pour toi ? Vous habitiez toutes les deux à Montpellier ? Est-ce toujours le cas et cela vous motive-t-il ?

Effectivement nous habitons sous le même toit à Montpellier et vivre avec quelqu'un qui a un vrai projet sport/étude est très motivant ! Audrey représente un modèle pour moi d'autant plus que je la côtoie ( forcément) hors du sport. Son sérieux à tout point de vue est remarquable !

Célia, quels sont tes projets tant sportifs qu'universitaires ? Vers quelle profession te diriges-tu ?

Mes projets sportifs à court terme sont principalement d'intégrer l'équipe de France junior de triathlon. Après le bac je commencerai des études de STAPS, mon projet professionnel n'est pas encore totalement défini mais il se construit.

Célia, quelques questions « moins ou plus » (im)pertinentes !

Quand tu te reposes si cela t'arrive, que fais-tu : lecture, cinéma, musique, plage, flâner en montagne, en ville (lèche vitrine), ski, échanges sur les réseaux sociaux, ou autre ? Question qui en découle quel(le) est ton livre, film, style de musique, montagne ou plage préféré(e) ?

Au repos, je suis une vraie shopping-addict et j'aime bien traîner sur les réseaux sociaux ! Quant à mes plages préférées, elles sont en Corse et je regrette que peu de triathlons s'y déroulent. Je ne suis pas une grande fan de lecture et ma musique du moment serait « human » de Rag'nBoneMan.

Quand tu trouves le temps de te reposer, où le fais-tu : dans le train, dans le bus, sur ton canapé, en nature, en ville ou autre ?

Dans mon canapé, mais c'est tellement rare !!!

Si tu avais un message à faire passer quel serait-il ?

«Ne laisse pas les autres te fixer des barrières» telle est ma devise .

Conclusion :

Si pour Célia le duathlon est un moyen parmi d'autres d'améliorer ses performances en course à pied et en cyclisme, on notera que le résultat est au rendez-vous. Un titre de Championne de France ce n'est pas rien ! ! Cela laisse présager de bons résultats futurs en triathlon. Et espérons qu'elle pourra continuer à participer à des courses dans le cadre de l'ASPTT, ne serait-ce que comme une forme d'entraînement. Souhaitons-lui d'intégrer l'équipe de France de Triathlon junior puisque tel est son objectif.

PHOTOS

A bientôt Célia sur les pistes et les circuits de France ou d'ailleurs !!!



les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
19/11 >
13/11 >
05/11 >
29/10 >
24/10 >
16/10 >
11/10 >
01/10 >
29/09 >
10/09 >
04/09 >
28/08 >
21/08 >
13/08 >
06/08 >
31/07 >
24/07 >
16/07 >
11/07 >
04/07 >
Les Espaces
 










 


 

 

 

 

 


                                                        

 Prochaine Réunion

Rendez-vous lundi 02/12/2019 à 18 h  Salle 15 Bât A


Coordonnées
Président ASPTT


albert.salgueiro@
laposte.net


Des suggestions, des idées pour améliorer le site Internet du Club, merci de déposer vos messages en cliquant sur la
boite à idées