www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de l'asptt clermont athletisme
Actualités
A Travail hivernal, Résultat optimal !
Commentez cette actualité
20 Mars 2018 - Pascale Touraille (Assistante correctrice de l'Assistant)
A Travail hivernal,  Résultat optimal !

percutant …...

Le travail hivernal semble avoir porté ses fruits pour tous ceux qui ont participé à un événement ce week-end ! Records personnels, record du club et nouveaux défis avec de plus longues distances en trail ont ponctué l'actualité de l'ASPTT.

HORS STADE

Les Foulées de Villeurbanne – Carrefour des générations le 18/03/2018

Deux participants ont magnifiquement défendu les couleurs de l'ASPTT. Cindy RIBEYRE avec le temps de 39'48'' se hisse au niveau IR3. Elle est 15ème féminine et 11ème SEF. C'est de loin sa meilleure performance sur la distance. Son sourire éclatant lors du décrassage de lundi en dit long sur sa satisfaction. Selon elle, les conditions étaient idéales pour réaliser une perf ! Christian MOURET son entraîneur, plutôt avare de compliment, l'a chaleureusement félicitée. Il va falloir continuer naturellement...

Patrice SUC était également aux anges. Loïc ROSSIGNAUD termine ce 10 km en 32'01''. Il est 29ème au scratch et 1er JUM. Beau record personnel. Il détenait le record du club junior en 33'01' (Vénissieux 2017). Il le bat de 1minute exactement. Jusqu'où ira-t-il ? Pierre CAUSSE apparaît sur les résultats (22/03/2018) avec 34'10 officiel et 34'08'' réel. Il est actuellement 90ème et 35ème SEM. Record personnel !

Alexandre ROSSIGNAUD était également de la partie mais son résultat ne figure pas sur la liste officielle sur le site FFA (vérifiée au 22/03/2018 9heures). Patrice SUC a noté sur Face Book pour Alex : 33'20''. Espérons que sa participation sera prise en compte car c'est un beau résultat ! record personnel !

Jérémy PEIXOTO qui, de tout évidence, n'était pas là pour faire une perf, termine en 42'14''. Le partage c'est bien aussi !

Résultats Villeurbanne

La ronde des Aulnes à Aulnat le le 18/03/2018

Sur le 10 km, Fred MASCLAUX est 17ème et 6ème V1M en 37'11''. Il est suivi de Jeff MIGOT 27ème et 4ème V2M en 38'07''. Eric GATIGNOL est 33ème et 10ème V1M en 38'33'' (bien mieux qu'à Vichy!). Claire LECOMTE termine 6ème féminine/38 et 4ème SEF en 41'51'', atteignant son objectif de passer sous la barre des 42' (rappel elle avait fait 43'35'' à Vichy). Alexis JARDIN est 33ème SEM en 42'50''.  Aurore CAVARD, est 14ème féminine et 7ème V1F en 47'02''. Il semble que les conditions d'Aulnat aient été plus favorables à nos coureurs ! Aurore confirme qu'elle a passé un cap et qu'elle pourrait encore grappiller quelques secondes ; 2 ou trois, pourquoi pas, pour franchir une nouvelle étape.

Sur 5 km, l'Aulnatoise, Damien CANAL est 24ème et 2ème JUM en 18'36''. Thibaut CAVARD est 29ème et 5ème CAM en 19'01''. Jean Claude RAGEADE semble avoir récupéré de son 10 km de Vichy, il est 47ème et 1er V3M en 20'36''. Sandrine ESCARBASSIERE est 4ème féminine et 4ème V1F en 20'40''. Melissa OUREZIFI est 6ème féminine et 1ère SEF en 22'43''. Albert SALGUEIRO qui revient doucement de blessure (presque 6 mois d'interruption) est 78ème et 13ème V1M en 23'37''. Morgane LARIVIERE est 11ème féminine et 4ème SEF en 23'38''. Sébastien FAYET est 8ème CAM en 24'04''.

Résultats Aulnat

TRAIL


Eco-trail de Paris 17-18/03/2018

Gaëlle DECORSE remporte son premier 80 km en 7h34'41'', une arrivée main dans la main avec Sylvaine Cussot. La boue et le froid n'ont pas eu raison de leur détermination et n'ont pas pu les départager ! Belle arrivée, magnifique sourire !

Commentaire de Gaëlle :

Sur mon petit nuage
Victoire avec Sylvaine sur l'écotrail de Paris Sous la neige et dans la boue jusqu'aux tibias pendant 7h34 on adore Je me souviendrai longtemps de mon premier 80km d
ont 70 km parcourus dans les bois !

Ergysport Trail du ventoux le 18/03/2018

Fabien DEMURE a choisi pour cette année 2018 d'aller vers de plus longues distances et de privilégier le trail. Il a donc participé aux 46 km.

Extrait d'un de ses commentaires :

Avec une start-liste quasiment digne d'un championnat de France, le trail du Ventoux s'annonçait comme un test incontournable du début de saison. L'idéal pour se jauger pour une première sur des distances "longues" (enfin longues... tout dépend qui le dit). Il a également écrit que la température ressentie au sommet était de -20° et qu'heureusement cela n'avait pas duré longtemps, alors qu'il semblait que le temps à Bédouin était plus ''cool' qu'en Ile de France ou ailleurs.

Il termine 9ème en 4h13'23'' et 8ème SEM de cette course. Bravo Fabien !

Résultats trail du Ventoux


PISTE

Inter Comités au Stadium Jean Pellez à Aubière le 18/03/2018

Trois jeunes de l'ASPTT avaient été retenus dans l'équipe du Puy de Dôme pour la journée des Inter Comités (PDD, Loire, Allier, Nièvre, Corrèze, Cantal, Haute Loire et Lozère). Ce grand rassemblement leur a permis de constater les progrès de l'entraînement hivernal.

Julie DUMOUSSET est 2ème BEF en 7''50 sur 50 m et 1ère au triple saut avec 9m38. Louis MORGES non classé sur le triple, est 4ème BEM aux 50m haies en 10''08''. Matteo MEZZALIRA est 2ème MIM aux 50 m haies en 8''34. Bravo à eux trois !

Résultats Inter Comités 2018

EVENEMENTS à ne pas manquer

Week-end du 24-25 mars

ATTENTION au CHANGEMENT D'HEURE dans la nuit du SAMEDI AU DIMANCHE. Vérifiez vos montres !

Foulées Trévoloises le 24

38ème Foulées vertes à Désertines le 24

Trail des Piqueurs à St Jean des Ollières les 24-25

Laroquapattes à Laroquebrou le 25

Foulées de St Germain Laprade le 25

Semi-marathon et 10 km de Feurs le 25

8ème Edition Marche Nordique du Plateau des Grandes Terres à Vénissieux le 25

Le point santé

Voilà ce qui est paru ce mardi 20 mars 2018 dans la rubrique J'aime courir de la FFA. A méditer et prendre en compte :

Le footing pour se soigner, la fausse bonne idée

« Eliminer les toxines » en courant quand on est malade : la croyance est bien ancrée. Mais entre mythe et réalité, il semblerait qu’il vaille mieux se reposer lorsqu’on est malade. Sous peine de s’exposer à quelques soucis, à court et long terme…
 
Tout coureur a un jour eu cette tentation, souvent de bonne foi, d’ailleurs : « éliminer les toxines », un bon footing et ça repart, on vide l’organisme de toutes les cochonneries accumulées pendant un épisode de maladie, un gros rhume par exemple. Une pratique qui tient plus de la croyance populaire que de la réalité scientifique, à en croire Jean-Michel Serra, médecin des équipes de France d’athlétisme. « La vérité, c’est que si on n’a pas de fièvre et que la maladie n’est pas descendue en dessous du cou, en gros sur les bronches, on peut courir sans trop de risque. Dans le cas contraire, on s’expose à des problèmes, et c’est inconsidéré… »
 
L’armée se la coule douce

Premier cas de figure, donc : pas de fièvre, et juste un bon gros nez rouge qui coule. « Dans ce cas-là, ou avec à la limite la gorge irritée, il n’y a pas de grosse contre-indication à courir », reprend le médecin. Mais attention : rien dans votre footing ne vous permettra de ne plus être malade. « Quand vous êtes touché par un virus ou une bactérie, le système immunitaire est mis à contribution. Plus vous pratiquez une activité physique et plus vous limitez les capacités de votre système à lutter contre l’infection. Vous détournez son activité. C’est comme si vous aviez une armée pour lutter contre un assaillant, mais que vous envoyiez la moitié de vos hommes faire de la gym au lieu de se battre… Vos défenses sont amoindries. Bref, courir quand on est malade n’est pas productif. »
 
Le mythe d’éliminer les toxines

D’où vient, dès lors, l’idée, passée dans le langage commun, qu’on peut éliminer les toxines en allant transpirer un bon coup ? « Cela n’a déjà rien à voir avec la transpiration, précise Jean-Michel Serra. Il s’agit d’un vieux principe : en faisant un effort, on va faire augmenter la température du corps et, un peu comme les biberons qu’on stérilise, éliminer les bactéries. C’est comme la fièvre, qui est un mécanisme de défense de l’organisme. » Sauf qu’en l’occurrence, un footing n’est a priori pas suffisant pour faire chuter la maladie.

« C’est le système immunitaire, et donc les globules blancs, qui entrent en jeu. » Inutile donc d’aller faire chauffer la machine pour rien. D’autant que la fatigue accumulée ne pourra, comme on l’a dit, que favoriser le développement de la maladie.
 
Risque d’asthme

L’idée d’aller courir quand on est malade peut en revanche poser davantage problème quand l’infection est plus sérieuse. « Si le mal est descendu sur les poumons, par exemple, cela signifie que les premiers barrages n’ont pas pu jouer leur rôle. Le virus ou les bactéries se sont propagés plus loin, et il y a un risque de pathologie plus sérieuse si on affaiblit trop les défenses, comme on l’a vu tout à l’heure. »

Pathologie plus sérieuse ? « Une grosse bronchite, voire une pneumonie… Sachant que le problème se propage par voie sanguine à l’ensemble du corps, on peut même connaître des complications plus sévères comme une myocardite, lorsque le virus atteint le cœur, un problème qui peut être fatal. » Et quid, enfin, de l’expectoration, quand les bronches encombrées se vident en courant, à force de cracher – et désolé pour l’image ?

« L’expectoration, elle se fait de manière naturelle, sans cesse, quand on est confrontés à des polluants, des bactéries, des allergènes, précise Jean-Michel Serra. En courant, on expectore davantage parce que la muqueuse est confrontée à un air froid, pas parce qu’on élimine de mauvaises secrétions. D’ailleurs, il y a même un risque de développer à terme un asthme véridique quand on court avec une inflammation sur les petites bronches. Elles gardent des séquelles qui laissent des traces, et provoquent un jour de l’asthme. C’est une des raisons pour lesquelles on note que beaucoup de sportifs sont asthmatiques : au lieu de se préserver, ils s’exposent, et connaissent des complications plus tard. » Conclusion : vous êtes malade ? Restez au lit. L’entraînement attendra sagement son tour.
 
Cyril Pocréaux pour J’aime courir
les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
08/10 >
01/10 >
26/09 >
18/09 >
16/09 >
04/09 >
29/07 >
15/07 >
13/07 >
07/07 >
04/07 >
26/06 >
22/06 >
11/06 >
04/06 >
28/05 >
22/05 >
14/05 >
08/05 >
30/04 >
Les Espaces
 










 


 

 

 

 

 



LA

COURSTACHE

ICI

                                                        

 Prochaine Réunion

NOUVEAU

Rendez-vous  mardi 6/11/2018 à 18h. Salle 15 Bât A 

Calendrier 63


Coordonnées Président ASPTT

albert.salgueiro@laposte.net


Des suggestions, des idées pour améliorer le site Internet du Club, merci de déposer vos messages en cliquant sur la
boite à idées